+++ LaSauce +++

LaSauce: pour promouvoir l’apprentissage par le jeu… pour les adultes.

Si l’apprentissage par le jeu est naturel chez un enfant, il est souvent considéré inapproprié pour un adulte.

L’apprentissage par le jeu (gamification) pour les adultes est moins valorisé et doit lutter contre nombreux à priori pour montrer son efficacité.

Pourtant, c’est le résultat qui compte, pas le moyen car ce qui est important, c’est qu’une notion soit compriseet acquise.

Ce qui manque à la gamification, ce sont de vrais projets

On peut tout apprendre par le jeu. Mais cela nécessite que les matières à apprendre aient été transposées dans un scénario de jeu (gameplay).

Ce sont des projets qui prennent du temps et qui sollicitent de nombreuses compétences dans des domaines très différents.

Il faut des expert(e)s dans la matière à enseigner, des scénaristes de jeu, des graphistes, des informaticien(ne)s et de nombreux testeurs.

Cette complexité préalable est dissuasive pour réaliser un projet de gamification. Alors que …

Mais le succès est au rendez-vous.

Lorsque les différentes compétences sont portées par petit nombre de personnes, le projet devient nettement plus simple à réaliser. Et pour le démontrer, on a fait un projet de gamification du début à la fin!

Comme projet pilote, LaSauce a réalisé une application mobile pour apprendre des mots de vocabulaire en luxembourgeois.

Apprendre 1.000 mots en cliquant sur des images. C’est le concept de BattaKlang. Et c’est 30.000 téléchargements !!!!

Encore aujourd’hui, 4 ans après la publication de BattaKlang sur les stores d’Apple et de Google, LaSauce est citée en exemple dans la presse et les applications continuent d’être téléchargées. Un grand succès!!

Et ça coûte combien tout ça

La plupart des projets nécessite un devis sur un descriptif des besoins. Mais dit comme cela, ça n’aide pas… Alors voici quelques indicateurs pour avancer.

Ce qui prend le plus de temps, c’est la création de contenu. Créer des images, des dessins, des animations, des vidéos, du texte explicatif. C’est ça qui prend 50% du budget. Si tu as déjà le contenu, tu as déjà fait la moitié du travail!

Après, tu peux compter 25% pour modéliser le contenu dans un gameplay selon l’approche ludique choisie et 25% pour réaliser le projet avec un logiciel ou en développement informatique sur mesure.

Un exemple ?

Oui, un exemple que j’aime beaucoup : les règles de sécurité d’une entreprise

Que faire en cas d’alerte ? Comment réagir si une personne se blesse ? Où aller quand la sirène d’évacuation se déclenche ? Que faire si on a perdu sa clé – son badge d’accès – son identifiant ? Comment sécuriser son matériel ou son ordinateur ? Comment réagir si deux personnes se disputent au sein de l’entreprise ? 

Il y a dans l’entreprise une personne qui a la réponse à toutes ces questions. Mais sera-t-elle disponible lorsque l’incident se présentera ? Et si elle donne une formation à chaque nouvel arrivant, que va-t-il retenir de cette formation alors qu’il ne va peut-être jamais être concerné ?

C’est là que la gamification fait la différence

Un jeu et la possibilité d’y jouer régulièrement va transformer un moment abstrait en challenge. Et lorsque toutes ces règles seront maîtrisées, ce sera bénéfique pour l’employé (qui aura les bons réflexes) et pour l’entreprise (qui aura l’assurance que ses équipes sauront faire face aux évènements difficiles).

Oui mais faire un jeu pour ça ??? Et je ne vois pas comment !!!

C’est normal. La gamification n’est pas simple à envisager. Même en étant très motivé et en ayant le budget, c’est audacieux.

Trop ambitieux ? Alors commençons par les supports multimédia.

C’est une excellente façon de rentrer dans un projet de gamification. On commence par transposer les supports de formation (ou d’information) en livre numérique interactif.

La grande différence entre un livre interactif et un projet de gamification est qu’il n’y a aucun mécanisme de jeu dans le livre.

Il sera sympa, ludique, agréable et c’est déjà une grande amélioration par rapport à un contenu plat. De plus, l’avantage du livre numérique est qu’on va pouvoir réutiliser le contenu multimédia pour d’autres livres ou comme base pour un projet de gamification.

LaSauce, apprentissage par le jeu & par les nouvelles technologies

Bien consciente que l’apprentissage par le jeu est une toute petite niche business, LaSauce a ouvert ses offres de services à toutes les compétences nécéssaire à cette activité :

  • le multimédia : dessin, image, animation, son, vidéo
  • les nouvelles technologies : jeu, application mobile, réalité augmentée. 
  • et la création de contenu : community manager, site internet

LaSauce peut intervenir dans l’élaboration d’un cahier des charges, dans la réalisation d’un projet et dans la formation des équipes aux nouvelles technologies. 

Meilleurs voeux ludiques

Et voici encore une année formidable qui s’achève. Après avoir capitalisé sur les applications mobiles BattaKlang et BattaKing, LaSauce a travaillé de nouvelles méthodologies pour porter l’apprentissage par le jeu. …

Les goûts et les couleurs

Je voulais partager avec toi un article sur les couleurs paru sur le blog d’Adobe. Color Branding J’ai eu la chance de travailler pour de grandes firmes où le branding …

ICT Spring 2018

La grande messe IT au Luxembourg, c’est l’ICT Spring au Centre Européen de Conférences (ECCL). C’est la troisième année que j’y ai mon petit stand. Je me sens de plus …