La gamification… ça marche ou pas ?

Gamification: apprendre autrement

En tout cas, ça interpelle et ça plait.

Si je regarde mes apps mobiles que je propose depuis 1 an et demi, c’est un succès impressionnant. En plus des 12.000 téléchargements, c’est surtout beaucoup de témoignages positifs et des critiques favorables. Le plus rigolo est que le seul reproche que l’on me fait sur mes apps gratuites, c’est qu’il n’y a pas le son. Alors oui, sur les app gratuites, il n’y a pas le son.

La bonne nouvelle, c’est que les versions avec la prononciation (et quelle prononciation!!!!) existent et sont disponibles aussi bien sur AppStore que sur Google Play. Elles ont le même nom auquel j’ai rajouté “vocal”. Pour BattaKing, cela donne “BattaKing Vocal”

J’aurais pu faire une seule app et proposer la voix en “in-app purchases”. Cela aurait été beaucoup plus facile pour moi (et nettement moins cher à la maintenance). Mais je ne trouvais pas ça juste. Si je fais une application pour apprendre gratuitement des mots de vocabulaire en anglais ou en luxembourgeois, ça doit rester gratuit. Je n’y gagne rien sauf ta confiance. C’est gratuit gratuit gratuit…..

Et si après avoir jouer avec l’app gratuite, tu te dis que c’est ça dont tu as besoin pour avancer dans ton apprentissage linguistique, alors je te propose une app pour avoir la prononciation de tous les mots que tu apprends. Une app qui booste tes connaissances et qui te donne la musique des mots pour moins de 5 euro. Ca c’est juste.

Alors la question est: la gamification (apprentissage par le jeu) est ce que ça marche ou pas?

La bonne question est : est ce que ça marche mieux que de se farcir des pages et des pages de vocabulaire avec les traductions en vis à vis?

Déjà que tu n’as pas le temps pour améliorer ton vocabulaire. En plus, c’est le genre de chose que tu te dis que tu DOIS faire, mais à chaque fois que tu en as l’occasion, tu es trop fatigué ou trop ceci ou trop cela. Et c’est vrai. Avec la vie que tu mènes; le stress, les obligations familiales et professionnelles, la course contre la montre, les courses au supermarché, les repas, et.et.et. Tu n’as plus le temps pour rien, et certainement pas pour apprendre.

Si ton employeur est compréhensif, il va peut-être te proposer des cours de langue. Mais malgré toute la compétence de ton prof, tu reviendras sûrement à la maison avec des pages et des pages de vocabulaire à apprendre par coeur pour améliorer ton niveau.

Le fait d’associer les mots jeu et apprentissage, c’est péjoratif. Comme si pour apprendre quelque chose, il faut faire un effort. Il faut que ce soit un peu pénible pour que ça rentre. Alors que c’est tout l’inverse. Quand on prend du plaisir à faire quelque chose, on est motivé et les choses se font simplement.

C’est impressionnant toutes les choses qu’on apprend et qu’on retient hors d’un cadre d’apprentissage de type scolaire : faire un spaghetti bolognèse, remplir sa feuille d’impôt, téléphoner avec un smartphone, habiller un nourrisson 🙂 On les apprend, on les retient et on prend plaisir à le faire.

Car c’est ça aussi la gamification : prendre du plaisir!  Prendre du plaisir et se faire plaisir.

la gamification, c'est légerDepuis que je m’intéresse à cet univers merveilleux de la gamification, je suis impressionnée du nombre de sujets qui sont traités par cette approche.

Dernièrement, j’ai lu un article sur une initiative en Suède pour réduire la vitesse des véhicules en ville. Le concept est formidable. Ils ont positionné un radar d’indicateur de vitesse qui affiche la vitesse des véhicules sauf que, au lieu de verbaliser les conducteurs qui sont au dessus de la vitesse limite, ils photographient les plaques des conducteurs qui respectent la vitesse et les font participer à une loterie. Les gagnant reçoivent un chèque dans leur boite aux lettres.

Je trouve ça extraordinaire et drôle. La dynamique positive, c’est exactement ça que je recherche à travers mes apps.

Si je prends l’exemple de BattaKing, l’application pour apprendre 1.000 mots d’anglais : quoi que tu fasses, c’est ok. Tu veux cliquer partout pour trouver la bonne combinaison entre l’image et le mot, c’est ok. Tu peux demander de l’aide avec la traduction du mot en français, c’est aussi ok. Tu peux voir l’image à laquelle correspond le mot anglais, c’est parfait. C’est toi qui choisit la façon dont tu veux apprendre. Bien sûr tu avances plus vite dans le jeu si tu trouves la bonne combinaison sans aide. Mais il n’y a pas de pénalité ni de chronos à prendre en compte. Tu avances à ton rythme.

Tu peux jouer 1 heure dans le bus en allant à l’école ou en allant travailler. Mais tu peux aussi jouer 5-10 mm pendant la pause café ou en faisant la file pour passer à la caisse du supermarché. Et pendant que les autres personnes s’ennuient ou se font la tête, toi tu as appris au moins 10 nouveaux mots!

Oui mais est-ce que ça marche vraiment ? Et bien oui. Ce n’est pas une méthode miracle comment on le voit si souvent dans les publicités qui clignottent sur les sites web, mais ça marche.

Et voilà comment ça fonctionne.

Je prends encore mon exemple avec BattaKing. Tu vas voir le mot “horse” et 12 images. L’une d’entre elles sera le dessin d’un cheval. Peut importe si tu sais déjà que horse = cheval. Mais pour passer au mot suivant, tu vas devoir faire cette association entre l’image du cheval et le mot “horse”. Si tu ne connais pas le mot “horse”, tu vas le faire avec de l’aide ou en cliquant partout et sans doute que tu ne vas pas le retenir. Mais ce n’est pas important. Tu auras lu au moins un fois ce mot (et entendu si tu as pris l’application BattaKing Vocal). La prochaine fois que tu auras le mot “horse”, tu te diras, ah oui, je l’ai déjà vu. Et tu vas essayer de retrouver l’image. Je dis retrouver car tu l’as déjà trouvé une fois. A la 3ième fois où tu auras le mot “horse” tu te diras.. oui, je pense que je sais ce que c’est – j’essaye de l’avoir au premier coup. Et tu l’auras au premier coup, ce qui te donnera plus de point pour avoir des mots puzzle.

Capture écran BattaKing

Et lorsque tu entendras le mot “horse* dans une conversation, tu le reconnaitras. Lorsque tu liras ce mot, tu le comprendras.

Et ça, c’est la magie de la gamification.

Envie d’essayer BattaKing et apprendre 1.000 mots d’anglais sans te prendre la tête ?

BattaKing sur AppStore, c’est ici et sur Google Play, c’est là.

BattaKing Vocal sur AppStore, c’est par ici et sur Google Play, c’est par là.